Non, je n'ai pas oublié.
Ni perdu la clé
d'ici.

Mais mon fidèle serviteur,
mon ordinateur,
a rendu son dernier soupir
il y a plus d'un mois.

Je n'ai donc eu d'autre choix
que de l'enterrer sous les bégonias.


C'est ainsi que depuis
plusieurs semaines infinies,
mes illustrations et mes mots
s'empilent
se multiplient
et font des petits
dans le noir
de mes tiroirs.
Sans que je puisse les partager
avec toi qui me lis.

Alors croix de bois croix de fer,
dès que je serai de nouveau
connectée au reste du monde,
Mam'zelle repointera avec joie
son mini minois.


- A bientôt ?
- Oui, très bientôt.






[  Ecoute donc ça et danse danse danse, en attendant...  ]